Configuration d’Artifactory en Une Minute – Registre Docker comme installation de conteneur

Installez Artifactory comme Registre Docker Sur Site. En 1 minute, vous serez prêt à utiliser l’extraction et l’intégration de Docker en utilisant Artifactory comme votre registre Docker privé et sécurisé. Distribuez et partagez des images au sein de votre organisation à l’aide de dépôts locaux, utilisez des autorisations pour appliquer la sécurité et le contrôle d’accès aux dépôts Docker, permettez un accès fiable et cohérent aux images et offrez une recherche flexible et intelligente pour retrouver n’importe quelle image Docker stockée dans Artifactory.

Déployez votre registre docker Artifactory avec cette commande simple :

curl -L ‘https://bintray.com/api/v1/content/jfrog/run/art-compose/$latest/art-compose?bt_package=art-compose’ | sudo bash

Pour en savoir plus sur la configuration de registre Docker, consultez le Guide utilisateur JFrog Artifactory.

Démarrer Gratuitement>

Configurer Artifactory en tant que registre Docker :

Cette démo montre comment configurer Artifactory en tant que registre Docker pour commencer à l’utiliser en moins d’une minute.

JFrog Artifactory est un gestionnaire universel de dépôts d’artefacts. Il prend entièrement en charge des packages logiciels créés par n’importe quel langage ou n’importe quelle technologie. Il fonctionne avec différents outils de build, serveurs CI et systèmes de packaging.

Artifactory peut être facilement utilisé comme registre Docker, soit en tant que service SaaS, simplement installé et configuré à l’aide de Docker Compose, soit configuré sur un serveur Artifactory existant.

Dans cette vidéo, nous expliquons la configuration minute avec Docker Compose.

Compose extrait les conteneurs pour Artifactory, NGINX et Postgres et préconfigure tous les paramètres requis avec les valeurs par défaut pour rendre votre registre Docker opérationnel.

Une fois Artifactory opérationnel, cette configuration peut-être modifiée selon vos besoins.

Télécharger et installer

Téléchargez le programme d’installation et exécutez-le.

Toutes les images sont extraites de JFrog Bintray, la plateforme de distribution universelle ! C’est parti !

Téléchargez toutes les couches du conteneur, vous êtes prêt !

Ouvrez la page d’accueil d’Artifactory dans votre navigateur.

Lors du premier lancement, l’assistant de configuration d’Artifactory s’affiche. Cet assistant vous guide facilement tout au long du processus d’installation.

La première étape consiste à fournir une clé de licence, collez-la simplement ici. Il peut s’agir d’une version d'évaluation ou d’une licence permanente.

Passez outre la modification du mot de passe et conservez l’original : « password ».

Passez aussi la configuration du proxy, celle-ci est destinée à la configuration avancée d’intranet et peut être modifiée plus tard, si nécessaire.

Sélectionnez les types de dépôts à configurer. En tant que gestionnaire de dépôts universel, Artifactory prend en charge une longue liste de technologies prêtes à l’emploi. Sélectionnez uniquement Docker.

… et voilà !

Artifactory peut être utilisé comme un proxy local pour les registres Docker. Il peut également héberger et fournir des images docker, qui sont directement envoyées à Artifactory.

L’assistant d’installation crée trois dépôts Docker dans Artifactory.

Un dépôt local appelé docker-local, dans lequel vous pouvez déployer et utiliser vos propres images Docker.

Un dépôt distant appelé docker-remote, qui est un proxy de mise en cache pour Docker Hub et qui sert de proxy aux autres registres Docker.

Enfin, un dépôt virtuel appelé docker, qui rassemble les deux autres dépôts, pour vous permettre de travailler avec un point d’accès unique à tous les conteneurs requis.

Vous pouvez bien sûr les modifier ou créer des dépôts Docker supplémentaires ultérieurement, en utilisant les pages d’administration de dépôts.

Découvrez la pétillante interface utilisateur. Vous pouvez consulter la liste des dépôts qui viennent d’être créés, et des informations utiles, à portée de main.

Extraire une image Docker avec Artifactory comme registre Docker

Configurons le client Docker pour qu’il fonctionne avec Artifactory.

Nous commencerons à travailler avec Artifactory en extrayant une image du Docker Hub via le dépôt distant Artifactory.

Pour aider le client Docker à se familiariser avec le serveur Artifactory et son dépôt virtuel Docker qui vient d’être configuré, définissez le nom de domaine dans le fichier local /etc/hosts.

Dans une installation de production, cette configuration est effectuée sur le DNS du réseau.

Connectez-vous à Docker à l’aide des identifiants admin et password par défaut. Vous êtes désormais connecté. Vous pouvez maintenant extraire un exemple d’image, comme NGINX de Docker Hub via Artifactory.

Voilà !

La liste d'images montre l’image qui vient d’être téléchargée. Notez qu’elle est à nouveau étiquetée car elle a été téléchargée à partir d’Artifactory et non directement à partir du Docker Hub.

On voit aussi l’image dans le dépôt Docker-remote-cache d’Artifactory, avec les informations disponibles sur Docker.

Intégrer une image Docker avec Artifactory comme registre Docker

Vous allez maintenant intégrer une image au dépôt local. Commençons par extraire un exemple d’image hello-world

Connectez-vous au registre via la commande « docker login ». Nous allons étiqueter l’image hello-world dans le nouveau dépôt docker.artifactory, avec une nouvelle balise 2.0.

La liste Images montre que l’image comporte maintenant deux balises.

Maintenant, nous allons intégrer l’image. Ça semble fonctionner.

Vérifiez la présence de l’image dans Artifactory, comme voulu. Voilà l’image hello-world mise en cache que nous avons intégrée.

Voici l’image nouvellement étiquetée dans le dépôt Docker local.

C’est la fin de notre vidéo de configuration de registre Docker.

 

JFrog Artifactory – Un registre Docker et un gestionnaire de dépôts universel

Vous pouvez utiliser Artifactory pour travailler avec toutes les technologies de builds comme Maven, Gradle, Ivy, Conan et Ant et gérer les artefacts de toutes vos technologies, comme par exemple : Java, Docker, Debian, NuGet, RubyGems, NPM, et bien d’autres. Artifactory offre également une intégration étroite avec Jenkins, Hudson, TeamCity, Bamboo et tous les autres serveurs CI.

Nous arrivons à la fin de notre présentation de configuration d’Artifactory en une minute. Consultez notre guide utilisateur pour découvrir plus de fonctionnalités.

RELEASE FAST OR DIE